Navigation Menu
FINLANDE

FINLANDE

By on Mai 21, 2014 in Interviews | 0 comments

LA FINLANDE ET L’EUROPE

VUES PAR:

HENRIK MEINANDER

.

téléchargement

Henrik Meinander

.

Henrik Meinander est un historien et un professeur d’histoire finlandais, il est membre de la Société Finlandaise des Sciences et des Lettres. Cet ancien directeur de la section histoire de l‘Université d’Helsinki est diplômé de l’université de Glasgow et docteur à l’université d’Helsinki.

 

.

Interview publiée en partenariat avec 

Logo_Eurochannel2

 .

I. Selon vous, quels sont les événements considérés comme les plus marquants de l’histoire de votre pays ?

 

La réponse la plus commune à cette question pour les Finlandais est probablement la date de la déclaration d’indépendance de la Finlande, le 6 décembre 1917. D’un point de vue national, et notamment en ce qui concerne le développement de l’Etat finlandais, cette date relève d’une grande importance, à bien des égards.

Mais en considérant la Finlande dans un contexte culturel et géopolitique plus vaste, trois autres événements doivent être mentionnés: d’abord, l’intégration progressive de la Suède et de la Finlande dans un royaume uni par la religion luthérienne au cours du XVIème siècle.

Ensuite, la création de Saint-Pétersbourg en 1703, ce qui a fondamentalement transformé la position géopolitique de la Finlande. Le pays est passé du statut de simple région de Suède à une zone frontalière à proximité de la nouvelle capitale de la Russie, ce qui change évidemment tout.

Enfin la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle la Finlande, malgré deux guerres contre l’Union Soviétique fut capable rester libre. Le pays pouvait donc récupérer rapidement après le conflit et se reconstruire. La grande majorité des Finlandais associe la Seconde Guerre mondiale à un changement décisif pour l’histoire du pays.

 

II. Selon vous, quels sont les personnages considérés comme les plus importants de l’histoire de votre pays ?

 

Dans le récit patriotique de la Finlande, les réponses les plus fréquentes à cette question sont probablement le philosophe de l’Etat Johan Vilhelm Snellman (1806-1881), le baron Carl Gustaf Emil Mannerheim (1867-1951) et président Urho Kekkonen (1900-1981).

.

Snellman

Johan Vilhelm Snellman

.


Le baron Carl Gustaf Emil Mannerheim

Carl Gustaf Emil Mannerheim

.

Urho Kekkonen

Urho Kekkonen

.

Chacun d’eux a joué un rôle central dans la vie politique en Finlande pendant plus de trois décennies et avait déjà atteint de leur vivant une situation de quasi mythe en Finlande. Ils étaient tous les trois très conscients de leur propre rôle dans cette construction d’une nation finlandaise et ont donc consciemment participé à ce projet culturel et politique. De nombreuses biographies et documents sont publiés à leur sujet ; et un certain nombre de rues, les places et les statues ont été nommés et élevés en leur mémoire.

 

III. Quels évènements de l’histoire européenne ont le plus affecté votre histoire nationale?

 

L‘histoire nationale de la Finlande commence, à proprement parler, en 1809, lorsque le pays,  en raison d’une réaction en chaîne des guerres napoléoniennes, a été arraché de sa position au sein du Royaume de Suède et transformé en un Grand-duché russe. Cela a ouvert la voie à une administration nationale et une culture propre, dans laquelle la langue finnoise a été sauvée, cultivée et développée pour devenir la langue communément parlée dans le pays. Les Finlandais ont commencé à façonner peu à peu l’image de leur propre pays, comme un Etat spécifique dans l’Etat russe. L’histoire de la Finlande est donc en grande partie une histoire liée à la Suède jusqu’à 1809, puis une histoire liée à la Russie jusqu’à l’indépendance acquise à l’automne 1917 à la suite de la Première Guerre mondiale et la révolution bolchevique.
Un finlandais donnerait probablement également beaucoup d’importance à la guerre civile finlandaise au printemps 1918, liée à la Première Guerre mondiale et à la Révolution russe. Les troupes « Blanches » (valkoiset), c’est-à-dire des forces commandées par le sénat conservateur ont gagné cette guerre. Cela signifie que la Finlande n’a pas rejoint l’empire russe dans sa nouvelle forme bolchevique. Par conséquent, la Finlande a été en mesure de se développer et de mûrir dans une démocratie parlementaire, où régnait l’Etat-providence nordique.

 

IV. Comment a évolué, dans l’histoire, la représentation de l’Europe que se font les habitants de votre pays ?

 

Si je comprends bien la question, il s’agit de la façon dont les Finlandais ont considérés l’histoire européenne et ses différentes étapes. Il me semble qu’il faut souligner la christianisation de l’Europe du Nord dès le XIème siècle.

On peut aussi citer le développement du royaume de Suède au sein duquel la Finlande a joué un rôle crucial entre 1500 et 1800 approximativement. Les grandes guerres européennes, qu’il s’agisse des guerres napoléoniennes, de la Première Guerre mondiale ou de la Seconde Guerre mondiale ont toutes eu un grand impact sur le pays. Ensuite, la profonde division entre l’Ouest et l’Europe de l’Est pendant la Guerre Froide a changé le destin de la Finlande.

Naturellement, l’expansion de l’Union européenne depuis les années 1990 ainsi que l’intégration politique de la Finlande sont décisifs eux aussi.

 

V. Aujourd’hui, selon vous, quelle est l’image et le rôle de votre pays au sein de l’Union Européenne ?

 

La Finlande a intégré l’Union Européenne en 1995, et une nette majorité des Finlandais apprécient les avantages évidents de faire partie de l’union, même si ses problèmes économiques ont suscité beaucoup d’irritation ici. Près de 20% des Finlandais ont voté pour le parti eurosceptique « Les Vrais Finlandais » lors des dernières élections en 2011, ce qui est fortement lié à la situation continentale.

Les Finlandais se conçoivent entièrement comme une partie de la civilisation occidentale. La plupart de ceux qui ont voté pour une adhésion à l’Union Européenne à l’automne 1994 voyaient cela comme un pas vers une politique étrangère plus stable. La Finlande a la plus longue frontière avec la Russie parmi tous les pays de l’Union Européenne. Elle a maintenu de bonnes relations avec son voisin de l’Est depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le pays a également beaucoup profité des l’échanges économiques avec l’Union soviétique, puis la Russie. Pourtant, il y a toujours une crainte en ce qui concerne l’impérialisme russe. Par conséquent, l’adhésion à l’Union Européenne et une coopération étroite avec l’OTAN sont considérés positives et nécessaires.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *