Navigation Menu
LUXEMBOURG

LUXEMBOURG

By on Juil 3, 2014 in Interviews | 0 comments

LE LUXEMBOURG ET L’EUROPE

VUS PAR:

MICHEL PAULY

 

 

Victor et Louis avec l’historien luxembourgeois Michel Pauly

.

Interview Michel Pauly

.

Michel Pauly est un historien et un professeur d’histoire luxembourgeois, professeur d’histoire contemporaine à l’université du Luxembourg.

.

Interview publiée en partenariat avec 

Logo_Eurochannel2

 

.

I. Selon vous, quels sont les événements considérés comme les plus marquants de l’histoire de votre pays ?

 

Il me semble que le plus logique est d’aller du plus récent au plus ancien, parce que c’est l’histoire récente qui marque le plus la génération actuelle. Dans cette logique, c’est la Seconde Guerre mondiale qui a joué le rôle le plus important, et c’est sans doute la réponse que vous recevez le plus dans les différents pays européens. La Seconde Guerre mondiale est essentielle pour comprendre l’Europe actuelle, puisque c’est en sortant de cette barbarie que les responsables politiques ont voulu modifier leur attitude, leur manière de concevoir les relations internationales.

La Seconde Guerre mondiale a marqué toute une génération au Luxembourg, beaucoup plus d’ailleurs que la Première Guerre mondiale. Les faits militaires n’ont vraiment touchés le pays qu’à la toute fin du conflit, ce qui a entrainé des destructions conséquentes. C’est l’offensive allemande de décembre 1944. Mais ce qui a véritablement marqué les esprits, c’est la dictature politique durant cette période, et notamment l’enrôlement de force de toute une classe d’âge au sein de l’armée allemande pour se battre pour une cause qui n’était pas la leur. Cela a eu de nombreuses conséquences, comme une grève générale qui a entrainé des déportations vers les camps de concentration.

Cela a tellement marqué le Luxembourg que le récit historique national, celui transmis par les écoles, a longtemps prétendu que le peuple luxembourgeois avait résisté unanimement à l’oppression nazie… Pourtant aujourd’hui nous avons, ici, des doctorants, des étudiants, qui prouvent le contraire au sein de leurs travaux de recherche. Seule la résistance a été retenue comme fait marquant de la Seconde Guerre mondiale.

Auparavant, la Première Guerre mondiale a peu marqué les esprits ici. Le gouvernement a d’ailleurs récemment annulé une exposition consacrée à ce sujet. On a évoqué des raisons financières, mais ce n’était pas un véritable prétexte. Au Luxembourg, ce n’était pas la « Grande Guerre » comme on peut l’appeler en France. Même si cette guerre a eu des conséquences sur le plan alimentaire, cela n’a pas durablement marqué les esprits.

Avant cela, il faut parler de l’indépendance, dont nous venons de fêter le 175ème anniversaire, en avril. En 1839, le pays a été scindé en deux, une partie est restée sous la souveraineté du roi des Pays-Bas, grand duc du Luxembourg. L’autre partie a continué à faire partie du royaume de Belgique, créé en 1830. Cette date a été retenue comme la date de l’indépendance du pays dans la mémoire collective. Il faut dire que d’un point de vue historique cette date n’est pas entièrement valable. Le Luxembourg a été créé au Congrès de Vienne en 1815, et donc existe bien avant 1839. Au contraire, cette date est celle de la perte d’une partie du territoire luxembourgeois. Néanmoins, il faut savoir qu’en 1939, le gouvernement avait fêté avec faste le centenaire de l’indépendance, pour précisément montrer au voisin nazi que le Luxembourg était un pays indépendant qui ne tolèrerait pas une annexion. C’est donc pour une raison politique que cette date a été choisie, et qu’elle est restée dans la mémoire collective. D’ailleurs, avant 1839, le pays n’avait pas célébré les 50 ans ou les 75 ans de cette « indépendance »…

Avant 1815, il y avait certes un duché du Luxembourg, mais on peut s’interroger sur l’idée même d’histoire luxembourgeoise… En effet, il n’y a pas de continuité juridique entre cet Etat médiéval et le grand Duché actuel…

 

II. Selon vous, quels sont les personnages considérés comme les plus importants de l’histoire de votre pays ?

 

Pour répondre à cette question je m’appuie sur les résultats d’un sondage, qui date de 1989, année de la célébration du 150ème anniversaire de l’indépendance justement. Le personnage le plus populaire, de loin, c’était la grande Duchesse Charlotte du Luxembourg. Elle est restée à la tête du pays de 1919 à 1964. Elle a été pendant toute la Seconde Guerre mondiale la figure de l’indépendance du pays. Elle avait trouvé refuge au Canada durant le conflit.

.

Charlotte de Luxembourg

Grande Duchesse Charlotte du Luxembourg

.

Le deuxième personnage mis en valeur par ce sondage, Jean l’Aveugle –aussi connu sous le nom de Jean Ier du Luxembourg. Il fut comte du Luxembourg de 1313 à 1346, et il est encore aujourd’hui très populaire au Luxembourg. Il y a deux raisons qui expliquent cette popularité : d’une part, sa mort héroïque le 26 août 1346, à la bataille de Crécy (1) au service du roi de France. D’autre part, il est l’origine de la création d’une grande foire commerciale qui existe encore aujourd’hui, mais sous forme ludique.

.

Jean l'Aveugle

Jean L’Aveugle –Jean Ier du Luxembourg

.

 

III. Quels évènements de l’histoire européenne ont le plus affecté votre histoire nationale?

 

Là encore la réponse la plus évidente est la Seconde Guerre mondiale, selon moi. Elle a marqué le pays, mais aussi toute l’Europe. De ce fait, le Luxembourg partage cette expérience douloureuse et fondatrice avec tout le continent.

La création de l’Union Européenne, et des communautés qui l’ont précédée, que ce soit le plan Schumann et la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier, est très importante. D’ailleurs, Schumann est considéré comme une figure nationale ici, car il est né à Luxembourg. Luxembourg a toujours joué un rôle au sein des institutions européennes. Aujourd’hui les eurosceptiques ont également des soutiens populaires, mais cela ne fait que renforcer l’idée de l’importance de l’Europe dans le débat politique et national au Luxembourg.

 

IV. Comment a évolué, dans l’histoire, la représentation de l’Europe que se font les habitants de votre pays ?

 

Il faut bien distinguer la construction européenne, et l’image qu’elle a pu renvoyer, de l’Europe en tant qu’idée. Dès la proclamation de Schumann en 1950, le Luxembourg a largement adhéré à cette vision de l’Europe. La construction européenne n’a jamais fait débat au Luxembourg, que ce soit son utilité ou son rôle. Le gouvernement a toujours soumis au vote de la Chambre les différents traités européens, et ils sont passés avec une très large majorité. Dans la presse, il n’y a pratiquement jamais eu de débat à ce sujet ; à l’exception peut-être du parti Communiste, qui a émis certaines réserves. Mais le parti Communiste n’a jamais été suffisamment fort au Luxembourg pour que ces idées se diffusent à ce sujet. Le Luxembourg a même reçu dans les années 1980 le prix Charlemagne pour l’Europe à Aix-la-Chapelle. Ce prix était destiné au peuple luxembourgeois dans son ensemble !

A l’époque, c’était sans doute justifié. Cependant, il faut avouer que l’image de l’Europe s’est détériorée au Luxembourg. Jusque là, le Luxembourg a profité du marché unique, dans ses exportations comme ses importations. Entre-temps, avec l’approfondissement du marché commun et du projet européen, certains privilèges octroyés au Luxembourg se rétrécissent. Les Luxembourgeois découvrent progressivement que l’Europe fonctionne dans les deux sens, et que ces privilèges doivent s’accompagner de sacrifices. On peut prendre plusieurs exemples pour illustrer cela : l’abolition du secret bancaire, la TVA sur le commerce électronique qui ne sera plus payé dans le pays du siège des firmes mais dans le pays de l’acheteur… Jusqu’ici une firme comme Amazon payait sa TVA au Luxembourg pour toute sa diffusion en Europe, ce qui est énorme. Bientôt, cette société paiera en fonction du pays de l’acheteur, ce qui change tout.

Les Luxembourgeois découvrent donc que la solidarité ne peut pas être à sens unique, au sein du projet de construction européenne.

 

V. Aujourd’hui, selon vous, quelle est l’image et le rôle de votre pays au sein de l’Union Européenne ?

 

Vous savez sans doute qu’un luxembourgeois est candidat à la présidence de la Commission Européenne. En ce sens, le Luxembourg  joue toujours son rôle. Ce candidat sera soutenu par le Luxembourg et son gouvernement, même si celui-ci est d’un autre bord politique. S’il est élu, ce sera le 3ème président de la Commission d’origine luxembourgeoise.

Les hommes politiques luxembourgeois ont la réputation de permettre les compromis entre les grandes nations qui composent l’Europe. Ils facilitent le dialogue et l’échange. Certains pays ont des réticences par rapport au rôle important joué par le Luxembourg, et c’est à cause de cela que le pays va abolir des privilèges comme par exemple le secret bancaire…

 

 

 

(1)  La bataille de Crécy a eu lieu le 26 août 1346. Elle oppose le roi de France et une armée venue d’Angleterre pour saccager et piller les terres proches des rivages de la Manche. La France, pourtant en surnombre, fut vaincue par les Anglais. Cette bataille marque le début de la guerre de Cent Ans.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *